Une femme avec deux hommes devant une caméra

Live shopping : quand les diplomates africains draguent les influenceurs chinois

© Ambassade du Rwanda

Certains ambassadeurs sont prêts à tout pour vendre du café. Ils ont surtout compris la force de frappe et de vente que représente le livestreaming en Chine.

Quel pays rassemble près d’un milliard d’internautes et constitue donc le plus grand marché d’e-commerce au monde ? La Chine. Les opérations séduction du Rwanda et de l’Éthiopie pour capter une part de ce large gâteau sont pour le moins créatives.

Un article du média économique Quartz raconte comment l’ambassadeur rwandais en Chine, James Kimonyo et l’ambassadeur éthiopien en Chine, Teshome Toga ont respectivement joué les livreurs et les VRP de luxe pour vendre du café.

À Rome, faisons comme les Romains

Habillé de l’uniforme des livreurs de la plateforme d’e-commerce chinois JD.com, l’ambassadeur James Kimonyo a chevauché son vélo pour livrer du café rwandais à une cliente qui venait de passer commande. Dans une interview accordée au média rwandais, The New Times, le diplomate explique que « le livestreaming et l’utilisation des plateformes en ligne devient primordial pour quiconque souhaite vendre en Chine ». Une opération marketing qui n’en est pas à sa première itération.

En effet, l’ambassade du Rwanda travaille depuis quelques années avec les géants locaux du e-commerce Alibaba, Tmall et JD.com pour organiser des enchères en ligne afin de vendre les produits rwandais phares, tels que le café et le piment. D’après The New Times, en 2020, une unique session de live shopping aurait permis d’écouler 1,5 tonne de café rwandais… en une minute. « Depuis qu’on fait du livestreaming, les gens nous contactent pour nous demander où acheter nos produits », ajoute-t-il. TikTok – qu’on ne présente plus – ainsi que Douyin, une plateforme de vidéos courtes qui cartonne en Chine, figurent sur les tablettes comme prochain terrain de live shopping massif. 

De son côté, l’ambassadeur d’Éthiopie en Chine, Teshome Toga, a participé à un livestreaming avec un des influenceurs majeurs chinois, Li Jiaqi, connu sous le pseudonyme de Lipstick King… pour vendre du café éthiopien sur la plateforme d’e-commerce d’Alibaba, Tmall. Bien lui en a pris puisqu’en 5 secondes, 11 000 paquets de café ont été écoulés. 

Une chose est sûre. Il est loin le temps où le soft power des ambassadeurs se jouait lors de réceptions tout de smoking vêtu – et de champagne bu. Ou peut-être vous parle-t-on d’un temps qui n’a jamais vraiment existé.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.