manifestation contre la guerre en Ukraine

Startups et incubateurs se mobilisent pour aider les réfugiés ukrainiens

© Katie Godowski - Pexels

Face à l'invasion russe, la tech et ses usagers se mobilisent pour apporter leur soutien aux Ukrainiens déplacés ou restés sur place.

Jobgether met en relation les réfugiés et des familles d'accueil

Sur le site EU4UA, on peut lire : « EU4UA est né à 22 heures le 25 février 2022, quelques heures après avoir vu cette photo d'enfants ukrainiens dans un refuge. Cette image restera gravée dans nos esprits et nos cœurs pour toujours. »

Durant le week-end du 26 et 27 février 2022, les fondateurs de Jobgether ont développé une plateforme afin de mettre en relation les réfugiés ukrainiens avec des familles d'accueil européennes. Baptisée EU4UA, la plateforme recense déjà plusieurs centaines d'inscriptions émanant principalement de familles européennes. Des campagnes ont été menées sur les réseaux sociaux sur des pages dédiées mais aussi grâce à des personnalités du monde de la tech, telles que l'entrepreneur Olivier Mathiot (cofondateur de PriceMinister).

Notre objectif est de mettre en relation des réfugiés ukrainiens avec des familles européennes prêtes à partager leur maison ou une maison vide qu'elles possèdent. L'UE compte 11 millions d'appartements / maisons vides et de nombreuses familles ont des chambres libres ! Le temps est venu de partager… avant qu'il n'y ait plus rien à partager.

Juan, Arnaud, Alexis et Alexandre – Jobgether

Un NFT de drapeau ukrainien vendu 6,7 millions de dollars

L'Ukraine a annoncé, le 26 février 2022, la possibilité de la soutenir via des dons en cryptomonnaies. Depuis ce jour, les dons pleuvent. À l'image de la militante russe et cofondatrice du groupe de punk « Pussy Riot », Nadejda Tolokonnikova, qui a créé l'association autonome décentralisée UkraineDAO pour soutenir l'effort de guerre ukrainien. Dans ce cadre, la vente aux enchères d'un drapeau ukrainien sous forme de NFT a permis de récolter 6,7 millions de dollars. Les bénéfices récoltés seront reversés à des organisations à but non lucratif telles que Come Back Alive, une association de soutien aux militaires ukrainiens. Parmi les contributeurs les plus célèbres, on peut citer Alexis Ohanian, cofondateur de Reddit, le livestreamer « OhShinny », le site OnlyFans et la communauté de codage Jadu.

Station F propose des hébergements gratuits

Dans la même veine qu'Airbnb, Station F, campus du 13ème arrondissement de Paris, propose d’héberger gratuitement des entrepreneurs ukrainiens et leurs familles au sein de Flatmates, la résidence réservée à ses entrepreneurs. Cette offre est aussi proposée aux employés des startups membres de Station F, qui se trouvent en Ukraine ou arrivent en France.

Tech To The Rescue (TTTR), une initiative polonaise

Tech To The Rescue (TTTR) fédère les entreprises technologiques européennes pour créer un « Airbnb » et venir en aide aux Ukrainiens fuyant les combats. Une vingtaine de projets sont actuellement axés sur l’Ukraine et la prévention de la crise des réfugiés qui s’annonce. Le premier projet, lancé ce 28 février, est www.sosUA.help, une plateforme qui met en relation ceux qui cherchent et ceux qui offrent de l’aide. Autre projet, razemzwami.pl est un site web qui recueille les informations les plus importantes concernant le soutien aux personnes touchées par la guerre en Ukraine.

Les ONG ukrainiennes sont en guerre. Beaucoup d’entre elles ont suspendu leurs activités et leurs employés s’occupent de leurs familles. Les organisations à but non lucratif et les groupes de base de Pologne, de Moldavie, de Roumanie ou d’autres pays de la région agissent et soutiennent les réfugiés. Chacun aide là où il le peut. La technologie est l’un des principaux outils utilisés pour aider ceux qui se trouvent sur le champ de bataille et ceux qui tentent d’échapper à la brutalité de la guerre.

Jacek Siadkowski, directeur général et fondateur de Tech To The Rescue.

Envoyer de l'argent aux Ukrainiens via Airbnb

Outre les 100 000 logements offerts aux réfugiés ukrainiens par la plateforme, de nombreux internautes ont pris l’initiative de réserver un logement en Ukraine dans le seul but d’envoyer de l’argent directement aux Ukrainiens. Selon le Guardian, après une réservation, un couple a posté une confirmation sur Twitter et a écrit : « Bonjour Maria, ma femme et moi venons de réserver votre appartement pour une semaine, mais bien sûr, nous ne vous rendrons pas visite. C’est juste pour que vous puissiez recevoir de l’argent ». Plusieurs personnes ont suivi le mouvement, quelques heures plus tard. 

WeUkraine

Pour tous ceux qui souhaitent apporter leur pierre à l’édifice et venir en aide aux Ukrainiens, la plateforme WeUkraine, créée par Camille Cocaud, recense l'ensemble des initiatives citoyennes et humanitaires à destination de l’Ukraine.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.