Femme devant un portant de chemisier dans une boutique

Camaieu lance l’affichage environnemental de ses produits

© Anna Tarazevich - Pexels

Camaieu prend la décision de devancer les futures obligations liées à l’affichage environnemental en attribuant une éco-note sur les 190 produits de sa collection intemporelle (ainsi que leurs déclinaisons références coloris).

Devant l’urgence de rendre la mode plus responsable, Camaieu décide de mesurer l’impact de ses collections et d’afficher en toute transparence pour ses clientes l’éco-note de ses produits.

Consommer moins mais mieux

Dans le cadre de sa politique RSE et avec son programme d’engagement « Camaieu en Mieux » , la marque s’est déjà fixé le double objectif de produire moins et produire mieux. En effet, Camaieu a déjà réduit le volume de son offre de 30% en deux ans, en repensant sa politique promotionnelle pour réduire les volumes et en proposant des produits plus durables et responsables.

Dans la continuité de sa politique RSE Camaieu prend les devants sur l’affichage environnemental, lui permettant :

  • D’anticiper la future réglementation impulsée par la loi AGEC et la loi Climat et Résilience
  • De mobiliser les équipes de l’enseigne autour de l’éco-conception du produit
  • De renforcer la confiance de la cliente qui verra dans cette démarche, une volonté de transparence des pièces de la collection

Définir l’impact environnemental d’un produit

Tout au long de son cycle de vie, un produit ou un service engendre des impacts. Pour définir l’impact environnemental d’un produit Camaieu a donc fait le choix de considérer chacune des étapes du cycle, selon une méthode d’évaluation appelée l’Analyse du Cycle de Vie (ACV). Depuis la naissance de la fibre, jusqu’à la fin de vie du vêtement, la marque évalue ainsi cette réalité en collaboration avec des fournisseurs partenaires, afin de travailler tous ensemble à l’amélioration des résultats.

Calculer l’éco-note

Accompagnée de partenaires experts (COSE361 et Glimpact) pour garantir la fiabilité des résultats, la marque utilise une méthode développée et recommandée par l’Union Européenne : la méthode PEF (Product Environmental Footprint).

Pour définir l’éco-note la méthode repose sur :

  • Le calcul des impacts sur l’environnement autour de 16 indicateurs clés répartis en 5 catégories : le climat, les ressources naturelles, l’eau, les écosystèmes et la santé humaine ;
  • L’application de cette méthode à toutes les étapes du cycle de vie du produit : matières premières, teinture, confection, distribution…

Plus le nombre de points attribués à un vêtement est grand, plus son impact global sur l’environnement est important. Cette méthode permet ainsi de comparer les produits entre eux au sein d’une même famille ou d’une famille à une autre, sur le marché, afin de saisir rapidement si le produit est plus ou moins impactant.

Une mode plus juste et plus responsable

Pour accompagner la cliente dans cette transition, Camaieu dévoilera dans un premier temps cette éco-note sur son site web, directement dans les photos des fiches produits. Des informations complémentaires viendront traduire ce score avec des équivalences de la vie quotidienne : nombre de kilomètres en voiture, nombre de douches ou jours de recharge de téléphone portable.

En parallèle, la marque délivre une autre lecture en affichant trois critères précis et identifiables par la cliente : changement climatique, consommation d’eau et ressources fossiles. Choisis pour leur pertinence parmi les 16 points de l’analyse, ce sont ces trois leviers qui concentrent les impacts majeurs de l’industrie textile.

Avec aujourd’hui 190 produits ainsi que leurs déclinaisons références coloris concernés par l’éco-note (nouveaux produits intemporels), c’est à terme 100% des collections de la marque qui se verront décerner cette éco-note avec un déploiement progressif dans les 512 magasins de l’enseigne au premier trimestre.

La marque indique dans son communiqué que l'eco-score n'est qu'une première étape vers 100% de produits éco-conçus d’ici 2030.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.