femmes devant un ordinateur

La Fondation des Femmes interpelle les candidats à l'élection présidentielle

© La Fondation des Femmes

La Fondation des Femmes a lancé une campagne qui dévoile pour la première fois le coût de l’inégalité et envoie la facture aux candidats à l’élection présidentielle afin de les inciter à prendre des mesures concrètes.

Alors que le coût de l’inégalité est calculé pour la première fois en France, le grand public est appelé à interpeller les candidats à la Présidentielle. Ils pourront télécharger une facture, d’un montant de 118 milliards d’euros et les inciter à passer à l’action en suivant les recommandations de la Fondation des Femmes.

Cette campagne est exactement ce dont nous avions besoin pour interpeller les candidat.es à la présidentielle et le grand public. En plus d’un coût humain, des conséquences psychologiques et sociales, les inégalités en France coûtent chaque année 118 milliards d’euros ! Ce chiffre doit nous alerter. Il représente ce que cela coûte à la société d’ignorer les femmes et de vivre dans l’inaction en France. Mais ce n’est pas une fatalité.

Anne- Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes.

Le coût de l’inégalité : 118 milliards d’euros

  • Les violences conjugales : 3,6 milliards. Pour chaque individu, un viol coûte à la victime 810 000 euros
  • Les comportements virils : 89,3 milliards
  • Les inégalités économiques : 22,15 milliards. À titre individuel, on estime que les femmes en couple dépensent 25 169 euros de plus que leur conjoint
  • Les inégalités de santé : 3,6 milliards.
  • Le coût des inégalités professionnelles est estimé à 22,15 milliards. En moyenne le coût des inégalités salariales représente un déficit de 5 420 euros par an aux femmes.

Le coût de l'inégalité est un chiffre qui non seulement met en lumière pour la première fois les conséquences économiques des inégalités envers les femmes, mais qui appelle la société et les dirigeants à passer à l’action. Ne rien faire nous rend tous complices – et si on choisit d'ignorer ce coût, c’est assumer qu’on maintient volontairement des inégalités injustes entre les femmes et les hommes qui ont des conséquences économiques mais surtout humaines.

Lauren Haberfield Directrice de la création Edelman France.
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.