Forêt en automne

Le Crédit Mutuel Arkéa et la BEI financent des projets d’énergies renouvelables

© Pixabay

Le Crédit Mutuel Arkéa et la Banque Européenne d’Investissement annoncent la signature d’un nouveau partenariat afin de financer des projets d’énergies renouvelables pour un montant total de 400 millions d'euros.

Julien Carmona, Président du Crédit Mutuel Arkéa, et Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque Européenne d’Investissement ( « BEI » ), officialisent la signature d’une enveloppe de 200 millions d'euros de financement dédiée aux énergies renouvelables à l’occasion du « One ocean summit » de Brest.

Au total ce sont 400 millions d'euros - 200 millions d'euros financés par le Crédit Mutuel Arkéa et 200 millions d'euros par BEI - qui seront consacrés au financement de projets liés aux énergies renouvelables en France, voire dans d’autres États membres de l’UE. Présents sur l’ensemble du territoire, ce sont les Centres d’affaires d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels qui se chargeront de l’octroi des prêts pour un montant maximum de 50 millions d'euros par projet.

Cette nouvelle collaboration en faveur du financement des énergies renouvelables avait été évoquée lors d’une rencontre entre Julien Carmona, Président du Crédit Mutuel Arkéa, et Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque Européenne d’Investissement en septembre dernier. L’accord a été concrétisé en fin d’année 2021.

Financement de projets durables

Les porteurs de projet se verront proposer, grâce à l’intervention de la BEI, des financements à coût avantageux, assortis de modalités de remboursement souples, pour financer des investissements contribuant au développement économique et durable du territoire. Ils portent sur l’élaboration, la construction et l’exploitation d’installations photovoltaïques solaires (au sol ou en toiture), de parcs éoliens terrestres, ainsi que sur d’autres technologies liées aux énergies renouvelables (énergie hydroélectrique, énergie géothermique, biomasse…).

L’enveloppe de 200 millions d'euros de financements qui vient d’être accordée au Crédit Mutuel Arkéa par la BEI s’inscrit en complément d’autres enveloppes déjà signées : 200 millions d'euros dédiés aux entreprises fragilisées par la crise sanitaire en 2020 et deux autres enveloppes « PME et ETI & action climatique » de 300 millions d'euros signées en 2018 et 2019, dédiées au financement de projets jusqu’à 25 millions d'euros et dont 15 % minimum sont consacrés à des actions de lutte contre le changement climatique. Sur cette dernière enveloppe, à titre d’exemple, sept projets de territoires ont été accompagnés en 2021 par Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et la BEI, pour un montant total de 38 millions d'euros.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.