Produits dans ces contenants zéro plastique

L’intendance, un one-stop-shop zéro plastique

© L'Intendance

Casser le cercle vicieux du plastique pour créer un cercle vertueux, c’est l’ambition de L'intendance, un one-stop-shop zéro plastique qui remet la consigne en verre au goût du jour et prône la démocratisation du vrac dans la consommation quotidienne.

Chaque année, 300 millions de tonnes de plastique sont produites, dont 1/3 dédiées aux emballages alimentaires. Malgré les efforts des industriels pour proposer des packagings plus durables, 80 % d’entre eux ne sont toujours pas recyclés ! Un désastre environnemental, combattu partout dans le monde, qui se répercute également sur la santé humaine, puisque chaque semaine, nous ingérons environ 5 g de microplastique via notre alimentation. Un combat auquel participent, à leur échelle, Meryem Ben Mouaz et Noélie Demaegdt, les deux co-fondatrices de L’intendance.

Une offre zéro plastique

L’intendance, c’est surtout une logistique rodée pour une offre consignée et zéro plastique. Ce sont ainsi plus de 600 références alimentaires, cosmétiques et d’entretien, majoritairement bio (90 %) et locales, mais surtout 100 % zéro plastique, désormais à portée de clic, qui favorisent la transition écologique.

Ainsi, sur la plateforme, on retrouve bien entendu les traditionnels produits du vrac (céréales, pâtes, semoules, quinoa, légumes secs…), mais aussi de la crème, des yaourts, de l’huile, des tartinables, de la bière ou encore de la lessive et même du papier toilette ! Tous sont testés et approuvés avant d’être proposés en ligne.

Simplifier l’accès à une consommation durable

Pour le consommateur, commander sur L’intendance est aussi simple que sur n’importe quel autre site de la grande distribution. Le client reçoit ses produits dans des sachets kraft 100 % recyclables ou dans des bocaux en verre qu’il choisit de garder pour stocker ses aliments ou de rendre lors de sa prochaine commande. Les bocaux récupérés sont triés puis lavés avant d’être à nouveau utilisés.

Après seulement un an d’existence, L’intendance peut déjà se féliciter d’un bilan très positif puisqu’elle a permis d’éviter la production de 8 000 kilos de plastique. 10 000 contenants ont été rendus et la tendance est à l’accélération.

Une logistique intégrée pour une supply chain vertueuse

L’intendance indique parvenir à proposer des tarifs équivalents à ceux des leaders de la distribution bio spécialisée avec des volumes moindres. Pour cela, son équipe collabore étroitement avec leurs fournisseurs, des PME et producteurs français pour la grande majorité, qu’elle sélectionne et aide à passer au zéro plastique. L’intendance intègre toute la logistique sur sa plateforme de 800 m² située en région parisienne : du conditionnement à la gestion du retour de la consigne, en passant par la livraison.

Cette dernière se fait à vélo, grâce à un partenariat avec la coopérative cyclo-logistique Olvo, et est donc 100 % décarbonée sur Paris, ainsi que dans une vingtaine d’agglomérations de l’Île-de-France. Pour les départs vers les régions, GLS et Mondial Relay prennent les commandes, « deux logisticiens qui intègrent une forte ambition RSE dans leurs pratiques » .

L’intendance lance des paniers antigaspi en complément de son offre bio 100 % sans plastique

Afin de prolonger sa démarche durable et gérer au mieux les stocks et invendus, L’intendance a lancé en cette rentrée 2021 des paniers antigaspi surprise, dont la composition change chaque semaine. S’y trouveront donc des produits à DDM (Date de Durabilité Minimale) proche ou dépassée mais tout à fait propres à la consommation, accessibles à prix réduits et évitant ainsi l’élimination de stock encore consommable. Ces paniers, au format moyen ou grand, peuvent donc être constitués de produits d’épicerie secs bio ou de produits frais et toujours garantis 100 % sans emballage plastique, à l’instar de l’ensemble de l’offre L’intendance.

banniere2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.