Logo NFT

Top 10 des pays dans lesquels les NFTs sont les plus populaires

MoneyTransfers.com a voulu étudier dans quels endroits du monde l’intérêt pour le marché des NFT est le plus élevé et comment se compare t’il à l’intérêt porté sur les cryptomonnaies.

Les jetons non fongibles (NFT) ont fait irruption dans la conscience du public cette année, générant une importante couverture médiatique et une montée en flèche de leur valeur. Selon NonFungible.com, à la fin du mois d’octobre 2021 les ventes de NFT s’élevaient à plus de 9,2 milliards de dollars contre 162 millions de dollars en début d’année. Cette hausse vertigineuse de plus de 5 000 % a été alimentée par le haut des ventes – le nombre d’œuvres vendues n’a augmenté que de 98 %, passant de 5,1 millions à 10,1 millions au cours de cette période.

Dans quels pays les NFT ont le plus de succès ?

Selon Khashayar Abbasi, contributeur du Bankless Times et fondateur du bulletin d’analyse Crypto With Kash, il est difficile de savoir exactement où se réalisent la majorité des ventes de NFT puisque les transactions sont anonymes. Cependant des outils tels que Google Trends ou encore les réseaux sociaux peuvent nous donner une petite idée sur le sujet.

C’est l’exercice auquel s’est plié MoneyTransfers.com en utilisant les données de Google Trends afin de déterminer où le sujet « jeton non fongible ».

Fait intéressant, la Chine arrive en tête, alors que Google y est techniquement bloqué. La plupart des recherches proviennent de la province de la côte est du Zhejiang, de la ville de Shanghai et de la province du Hubei désormais mieux connue comme la patrie de Wuhan. Les quatre endroits se positionnant ensuite dans le top 10 se situent tous en Asie-Pacifique avec un vif intérêt à Singapour, Hong Kong, en Corée du Sud et en Australie.

Les pays asiatiques sont généralement plus habitués aux systèmes sans numéraire et numérisés que les pays occidentaux, c’est donc peut-être pourquoi leur adoption des NFT y semble plus répandue. Alibaba en Chine, l’une des plus grandes entreprises d’e-commerce au monde, a également lancé son propre marché de NFT. Le fait que le pays a récemment interdit le commerce de cryptomonnaie pourrait toutefois voir les investisseurs passionnés de crypto pallier à cette interdiction en se tournant vers le marché des NFT.

Khashayar Abbasi

Le marché des NFT pourrait-il devenir plus conséquent que celui des cryptomonnaies ?

Le marché des cryptomonnaies éclipse actuellement celui des NFT (leur capitalisation boursière mondiale est estimée à 2,60 billions de dollars). Bien qu’ils soient destinés à des fins différentes, l’un étant une unité monétaire numérique et l’autre étant un actif numérique, ils ont cependant beaucoup en commun. Ils sont basés sur la blockchain, utilisés comme outils d’investissement par beaucoup, et sont tous deux en plein essor.

MoneyTransfers.com a donc voulu comparer les recherches liées au terme « NFT » avec les recherches liées au terme « cryptomonnaie » afin d’estimer la manière dont elles ont évolué au cours de la dernière année.

Le Japon, qui possède un marché de l’art NFT notable mais aussi un marché des cryptomonnaies très avancé, a atteint le ratio le plus élevé de recherches NFT par rapport aux cryptomonnaies avec un marché qui gagne apparemment en popularité.

À l’inverse, le Nigeria a quant à lui le ratio le plus élevé de recherches « cryptomonnaie » par rapport au terme « NFT » suivi de près par l’Inde, le Pakistan, le Kenya, l’Afrique du Sud et le Bangladesh. Selon les chiffres de Statista, le Nigeria a l’un des taux de possession de cryptomonnaie les plus élevés au monde mais les NFT ne semblent pas encore y rattraper leur retard.

En France, les données d’octobre montrent que 81% des recherches Google concernent le terme « NFT » contre 19% pour le terme « cryptomonnaie » plaçant ainsi l’hexagone en 6ème position des pays privilégiant la recherche « NFT » à la recherche « cryptomonnaie » derrière le Japon, l’Argentine, le Brésil et Taïwan.

Les monnaies numériques ont gagné en popularité dans certains pays en développement où les monnaies fiduciaires sont plus faibles et parfois utilisées dans les endroits où les travailleurs étrangers envoient des fonds à leur famille. En ce qui concerne l’avenir du monde des NFT, M. Abbasi note que ce marché est en pleine effervescence : « Il y a certainement beaucoup d’écume sur le marché des NFT car de nombreux nouveaux projets voient le jour quotidiennement. Beaucoup vont passer à une valeur de 0 mais les « blue chips » comme CryptoPunk vont probablement conserver leur valeur et même continuer à monter en puissance. »

Etude complète

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire