Esturgeon de sakhaline artificiellement cultivé à l’écloserie de poissons.

Dermoioniq lève des fonds pour sa ligne cosmétique en peaux d’esturgeon

© bksrus - Getty

La startup tricolore Dermoioniq lève 1,2 million d’euros en recherche et développement pour sa ligne de collagène extrait de peaux d’esturgeon.

Le "Collagène d’Eau Douce"

Dans une démarche de revalorisation, Dermoioniq, fondée en 2020 par la société française MHW Care, produit du collagène à partir de peaux d’esturgeon élevés en Nouvelle-Aquitaine et destinés à la production de caviar.

Avec ses trois brevets et une chaîne logisitique locale et réglementée – du développement de l’embryon des esturgeons au contrôle de leur alimentation, jusqu’à l’extraction du collagène au sein d'un éco-laboratoire - Dermoioniq souhaite faire valoir une production 100% made in France.

Composant principal du derme, le collagène facilite l’élasticité, la régénération et la jeunesse de la peau. Initialement pensés pour les professionnels de santé afin d’augmenter l’efficacité des dispositifs médicaux (entre autres des radiofréquence, lasers et ultrasons), le Collagène d’Eau Douce, ainsi développé et brevetée par la marque, souhaite accélèrer la cicatrisation de la peau et lutter contre les problèmes dermatologiques. 

En octobre dernier, la marque a lancé une ligne cosmétique pour le grand public, destinée à un usage quotidien. De nouveaux produits seront également dévoilés avant la fin de l’année 2021.

Un développement vers l’international

Au coeur de sa stratégie de développement, Dermoioniq annonce une levée de fonds de 1,2 million d’euros afin d’accélérer un développement à l’international et tendre vers une politique zéro déchet. Alors que le développement à l’international de Dermoioniq démarre en 2020 aux Émirats arabes unis et en Russie, l’entreprise se tourne désormais vers l’Asie et prévoit de s’implanter en Chine, en Corée du Sud et à Taïwan.

Cette levée de fonds marque un tournant dans le développement de Dermoioniq. Ces financements nous permettront de renforcer notre force de frappe commerciale et d’assurer le déploiement d’une communication multicanale.

Emanuele Monderna, Fondateur de Dermoioniq.

La levée de fonds servira également à étendre la politique R&D de Dermoioniq pour atteindre, à terme, une production zéro déchet, notamment grâce à la revalorisation des têtes et des carcasses d’esturgeons, en complément des peaux déjà réutilisées. Ces axes de développement seront financés recueillis auprès d’investisseurs tels que Ovalto, ATI (Alain Tingaud Innovations) et ARDEV, l’Alliance Régionale pour le développement.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.