Aemium conçoit des parfums de luxe écoresponsables

Aemium conçoit des parfums de luxe écoresponsables

© Maison Robertet

La marque de parfums éco-conçus d'origine naturelle lance une gamme de 7 parfums engagés.

Après avoir travaillé de nombreuses années pour des grandes entreprises du secteur et constaté de l’intérieur les limites du système, Emmanuel Roche fonde en 2020 Aemium (pour « Premium authentique et engagé » ). Il veut démontrer qu’une autre parfumerie de luxe est possible et bousculer le monde de la cosmétique dominé par des parfums de synthèse et des packagings non recyclables.

Rendre la parfumerie plus responsable

Il s’est donc lancé le défi de concevoir un parfum respectueux de l’environnement et 100% naturel : en 2020 naît la marque de parfum Aemium. Travailler différemment pour concevoir mieux, c’est son parti-pris. Un choix qui impose des contraintes car les parfums naturels sont par exemple plus onéreux que les parfums de synthèse et la palette plus limitée. Un choix qui va également demander deux ans de recherche et d’innovation avec des partenaire français pour éco-concevoir toute la gamme jusqu’à bannir le plastique dans les échantillons et les bouchons, une première mondiale.

Pour les essences, il se rapproche du leader mondial des matières premières naturelles, la Maison Robertet à Grasse. « Il y a près de 500 senteurs végétales, sourcées de manière responsable et durable, que l’on sait exploiter et que l’on peut donc utiliser dans la parfumerie naturelle : elles sont obtenues à partir de fleurs, d’écorce, de fruit, selon plusieurs procédés (extraction, distillation). Lorsque cela était possible nous avons choisi des ingrédients locaux (jasmin, sauge…) ou des ingrédients upcyclés comme le cèdre de Virginie dont l’essence est obtenue à partir de déchet de l’industrie de l’ameublement », explique-t-il.

Une production française et des emballages recyclés sans plastique

La gamme se compose de sept fragrances unisexes, disponibles en flacon 100ml rechargeable. Les fournisseurs d’Aemium sont tous français et la production est exclusivement faite en France. Les flacons, fabriqués dans une verrerie française centenaire, sont recyclables et réutilisables en diffuseur de parfum ou en soliflore. Le fond du flacon est fin ce qui divise le poids par deux par rapport à un flacon traditionnel des grandes maisons.

Les bouchons sont en aluminium et dépourvus d’aimants et de plastique pour être totalement recyclables. Emmanuel a banni la présence de plastique, des étiquettes jusqu’aux bouchons d’échantillons, composés de liège. La pompe, seul élément difficilement recyclable, est réutilisable à l’infini car elle se démonte et se remonte sur une recharge vendue en ligne. Le flacon est placé dans un coffret en bois, biodégradable et moins consommateur d’énergie que du carton blanchi. C’est un bois léger issu de peupleraies françaises, gérées de façon responsable et soutenable. Pas de cellophane de protection non plus, ni de scotch en pvc pour expédier les produits aux clients. Tout a été pensé pour diminuer au maximum l’impact écologique de l’emballage.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.