Homme emplilant des pièces avec au sommet un arbre
© Dilok Klaisataporn- Getty

MAIF accélère sur l'investissement responsable en définissant sa stratégie de sortie des énergies fossiles et rejoint la Net Zero Asset Owner Alliance.

Après avoir adopté en 2020 une stratégie climat incluant une sortie totale du charbon d’ici à 2030 MAIF élargit sa stratégie d’exclusion aux énergies fossiles non conventionnelles et au pétrole. La MAIF s’engage également auprès de la Net Zero Asset Owner Alliance, afin de contribuer à l’atteinte des objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat.

Une stratégie de sortie des énergies fossiles

Pétrole, gaz de schiste, sables bitumineux les activités liées à l’exploration, la production, le transport et la transformation de ces énergies non renouvelables sont extrêmement polluantes et contribuent de façon massive aux dérèglements climatiques. Selon le GIEC l’extraction et la consommation d’énergies fossiles représentent 75 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Le scénario « Net Zero by 2050 » défini par l’AIE en avril 2021 est sans appel, le financement de nouveaux projets de pétrole et de gaz doit cesser immédiatement pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris.

La stratégie MAIF repose sur 3 piliers :

  • L’arrêt immédiat du financement de nouveaux projets de production de pétrole et de gaz
  • La sortie totale du pétrole et du gaz non conventionnels d’ici 2030
  • La sortie totale du pétrole conventionnel d’ici 2040

Une approche responsable au service de la transition énergétique

Cette décision s’appliquera à l’ensemble du portefeuille d’actifs financiers de MAIF. MAIF accompagnera ses sociétés de gestion partenaires afin qu’elles s’engagent à leur tour, au plus tard en 2025 dans une stratégie de sortie des énergies fossiles intégrant a minima la sortie des énergies fossiles non conventionnelles à horizon 2030 et l’arrêt du financement de nouveaux projets d’énergies fossiles. Au-delà de cette date, MAIF prend l’engagement de ne plus confier de nouveaux investissements aux sociétés qui ne respecteraient pas ces critères.

La responsabilité de MAIF en tant qu’investisseur institutionnel se traduit également par la promotion de solutions d’épargne qui agissent pour le bien commun avec une proposition d’unités de compte qui excluront les énergies fossiles non conventionnelles et le pétrole au plus tard d’ici la fin de l’année 2021. En complément, MAIF VIE propose une unité de compte verte, MAIF Rendement Vert, permettant aux particuliers de financer, par de la dette à court et moyen termes, des projets d’énergie renouvelable.

Cette stratégie fera l’objet d’un processus de révision annuel et pourra être encore accélérée en fonction de l’évolution des enjeux et de l’analyse des experts.

MAIF rejoint la Net Zero Asset Owner Alliance (NZAOA)

Pour atteindre ses objectifs, MAIF annonce son adhésion à la Net Zero Asset Owner Alliance, lancée en septembre 2019 par un consortium d’investisseurs sous l’égide des Nations Unies. Cette initiative a pour principal objectif de faire converger tous les détenteurs d’actifs vers une contribution à la neutralité carbone à l’horizon 2050 à travers la décarbonation des portefeuilles d’investissements. Elle constituera également un soutien à la mise en oeuvre de la stratégie Climat MAIF en conduisant l’entreprise à fixer des objectifs intermédiaires tous les 5 ans.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.