chemise en soie

Evolved By Nature remplace les produits chimiques de ses soins par de la soie

© Galina Kondratenko

Cette startup américaine a récemment levé 70 millions de dollars afin de développer ses équipes de vente régionales, renforcer sa capacité de production et de recherches dans de nouvelles applications de sa protéine de soie.

Un procédé doux pour la peau

Créée en 2013, Evolved By Nature utilise la protéine de soie naturelle pour remplacer les produits chimiques dans ses soins de peau et ses textiles. À travers un substitut naturel et renouvelable, la startup souhaite remplacer les produits cosmétiques chimiques mais aussi bannir les produits chimiques de la production de cuir et de textiles.

Qu’il s'agisse de la lutte contre le vieillissement, l’eczéma ou les syndromes cutanés rares, la soie apporte de nombreux bienfaits à la peau. En effet, les protéines naturelles et les acides aminées de la soie contribuent à l'auto-guérison de la peau et aident les cellules cutanées à produire du collagène. Alors que la soie donne à la peau son élasticité, elle favorise aussi son hydratation et sa régénération

En termes de matériau, Evolved By Nature entend remplacer les matières plastiques et les produits synthétiques qui donnent aux textiles leur durabilité et leur résistance à l'eau – comme le polyuréthane, ou Lycra, matière extensible idéale pour les vêtements de sport – par la soie.

Une société en plein développement 

Avant de cofonder Evolved By Nature, Docteur Gregory Altman a mis au point le premier dispositif médical à base de soie pour la reconstruction de tissus corporels mous. Ses travaux sur la biocompatibilité de la soie sur la peau l’ont plus tard amenés à se pencher sur des innovations durables pour le cuir, puis pour les textiles. 

Ainsi, surfant sur la vague de la mode durable, la startup a bien fait de miser sur la chimie verte. Pour preuve, Evolved By Nature compte parmi ses investisseurs Mousse Partners, la société d'investissement de la famille Wertheimer, propriétaire de Chanel.

Alors que la dernière levée de fonds d'Evolved By Nature lui a rapporté 70 millions de dollars, la startup souhaite construire une usine de production début 2022. Cette unité de production, située dans le Massachusetts, devrait être mise en service dès le mois de mars. 

Déjà, la liste d'accords commerciaux ne cesse de s'allonger. On peut compter parmi ses derniers, la créatrice américaine Anya Hindmarch qui souhaite intégrer la technologie de soie activée pour recouvrir le cuir de ses sacs et les protéger contre l'eau dans une ligne de sacs à main intitulée « Return to Nature ».

Impact de la sériciculture

La soie est la fibre naturelle la plus solide connue. Considérée comme noble, ce textile n’est pourtant pas sans impact sur l’environnement. Alors qu’il est biodégradable et naturel, l’élevage intensif des vers à soie nécessite l’utilisation d’engrais, de pesticides et d’antibiotiques. D’autre part, l’extraction du vers de la fibre de soie requiert de grandes quantités d’eau chaude.

Pour y remédier, en Chine, certaines séricicultures font appel à des techniques agroécologiques. Dans une optique circulaire, des feuilles de mûriers sont utilisées comme nourriture pour les vers à soie dont les résidus sont donnés à des poissons. Par ailleurs, en vue d’une production vertueuse, la matière organique présente dans les bassins de ces derniers est utilisée en tant qu’engrais pour les mûriers.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.