bas du corps d'une femme, assise par terre, qui serre tous ses doits autour de sa jambe

teale lève deux millions d’euros pour protéger la santé mentale des salariés

© Imani Bahati - Unsplash

Créée en janvier 2021, la solution teale milite depuis Station F pour offrir aux organisations et à leurs salariés les meilleurs outils pour prendre soin de leur santé mentale.

Il y a encore quelques années, le terme « santé mentale » était un « gros mot » à bannir du vocabulaire de chacun, et surtout au travail. Aujourd’hui, les entreprises l’inscrivent au cœur de leur démarche, et à juste titre puisqu'en 2020, un salarié sur deux se déclarait en proie à une détresse psychologique.

Les entreprises comme vecteurs du changement

Le coût d’un mauvais traitement de la santé mentale pèse sur les entreprises et sur la Sécurité Sociale : les troubles mentaux représentent le plus gros poste de dépenses de l’Assurance Maladie, devant les cancers et les maladies cardiovasculaires (19,3 Milliards d’euros). Avec des hypothèses basses, ce coût est estimé en moyenne à 2,000 euros par an et par collaborateur en Europe.

Mais le problème ne s’arrête pas là. Julia Néel Biz, cofondatrice et CEO de teale explique : « Le stigma est toujours très présent. Pour nous, le véritable enjeu est de le lever pour que chacun agisse enfin en prévention sur sa santé mentale. On n’attend pas d’avoir des problèmes pour prendre soin de sa santé physique. On essaye de manger sainement, on nous conseille de faire du sport régulièrement, on se lave les dents plusieurs fois par jour. Mais que fait-on pour sa santé mentale au quotidien ? C’est ici que nous pensons que l’entreprise a un rôle à jouer, un rôle de facilitateur et de prescripteur du changement ».

Pour faire face à ce défi, teale destine sa solution aux entreprises sous forme de SaaS en mettant la technologie et la data au service de la thérapie. teale se présente sous forme d’une application mobile, qui donne aux collaborateurs les outils dont ils ont besoin au quotidien. Comme sur les applications de sport à la maison, le collaborateur répond à un questionnaire et dresse son bilan : son état de santé mentale est ainsi cartographié sur plus d’une quinzaine de facettes, à la fois professionnelles et personnelles. En fonction de ses réponses, l’application l’oriente, au choix, vers un programme de thérapie digitale ou vers un des thérapeutes partenaires. Cela dans le respect de la confidentialité, puisque les données sont cryptées et sécurisées au niveau de l’utilisateur (même pour l’équipe de teale). Les premiers résultats sont probants. L’équipe a déjà déployé son application chez des premiers clients, et l’engagement observé est 20 fois supérieur aux solutions traditionnelles, telles que les lignes d’écoute et plateformes de mise en relation.

Une levée de fonds rapide qui atteste d’une urgence de marché

Teale s’entoure de fonds spécialisés et de business angels et recrute plus de 10 talents cette année pour étoffer l'équipe, notamment tech, produit et sales. L’objectif de la levée est clair : investir massivement dans la qualité du produit et du contenu, afin de répondre aux demandes grandissantes des utilisateurs et clients. Alors que les Etats-Unis comptent 3 licornes « santé mentale » , teale souhaite prendre cette place en Europe, un marché en très forte croissance et très fragmenté.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.