Homme assis sur un canapé avec un smartphone dans les mains

Quelbonplan.fr lance une marketplace responsable de smartphones reconditionnés

© gorodenkoff - getty

Quelbonplan veut permettre aux consommateurs de choisir un smartphone de seconde main responsable, c’est-à-dire reconditionné à 100% en France, en circuit court, avec une empreinte carbone réduite.

Créé par trois associés le site e-commerce veut aller plus loin que tous les acteurs de l’électronique reconditionné en lançant un site e-commerce responsable qui prend en compte la question de la durabilité du numérique en toute transparence avec ses clients. 

Que trouve-t-on sur Quelbonplan.fr ?  

Le site commercialise des smartphones et des terminaux numériques reconditionnés par des reconditionneurs exclusivement basés en France. Il propose déjà un catalogue de 800 références, mêlant smartphones, tablettes, montres connectées, ainsi que tous les accessoires Apple, Samsung ou Xiaomi notamment, qui sont les trois principales marques du marché.  

L’équipe de Quelbonplan.fr choisit chaque revendeur au terme d’un processus de sélection. Parmi les critères-clés, le vendeur doit être immatriculé sur le territoire Français, et détenir son stock sur le sol Français. Le site se porte garant de la capacité de tous ses revendeurs à offrir une prestation de qualité et une bonne expérience client. 

Construire une filière de l’électronique reconditionné responsable en France

L’ambition des trois fondateurs Eric Cordon, Marwan Mazloum et Henry Favre est que Quelbonplan.fr permette de fédérer tous les acteurs de l’électronique reconditionné responsable.

  • Responsable vis-à-vis des consommateurs en leur proposant des smartphones reconditionnés en France, en toute transparence et au prix juste. 
  • Responsable vis-à-vis des reconditionneurs et revendeurs qui sont rétribués au prix juste et accompagnés à toutes les étapes de la vente pour assurer la meilleure expérience client possible. 
  • Responsable dans son impact économique en concourant à créer de l’emploi en France ou à le maintenir localement. 

Réduire l’empreinte carbone du numérique : une nécessité à laquelle chacun peut contribuer

D’après les chiffres de l’ADEME, le secteur du numérique est aujourd'hui responsable de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Sur la totalité des émissions générées, 47% aux terminaux / équipements des consommateurs (smartphones, ordinateurs, tablettes, objets connectés, GPS, …). Cette empreinte carbone pourrait doubler au niveau mondial d'ici 2025 !  

En France, selon une étude du think tank The Shift Project, la phase de fabrication représente à elle seule 70% de l’empreinte carbone du numérique comparé à un peu moins de 40% dans le reste du monde. Cette différence provient du fait que la fabrication des produits utilisés dans notre pays est largement délocalisée dans les pays étrangers (Asie et Etats-Unis). 

Le reconditionné, une solution pragmatique… 

Devant ce constat, les fondateurs de Quelbonplan.fr ont choisi d’agir en proposant un modèle économique circulaire et plus raisonné. Le reconditionné figure en effet en bonne place parmi les solutions proposées. Augmenter la durée de vie des équipements, privilégier la réparation, optimiser l’utilisation des ressources et privilégier l’usage à la possession… autant d’éléments qui vont dans le sens d’une consommation plus responsable.

… Mais dont le modèle laisse parfois à désirer 

Les places de marché leaders oublient souvent de signaler un point essentiel : 70% des appareils de seconde main vendus en France ont été reconditionnés en Asie et aux États-Unis où se situent les services après-vente ! Les produits sont fabriqués en Asie, achetés en France, reconditionnés en Asie, rachetés en France, réparés en Asie, réexpédiés en France... Le bilan carbone s’alourdit fortement dans ce contexte peu vertueux. 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.