Femme ramassant des déchets

« 87 % des Français seraient prêts à adopter un mode de vie plus durable si cela leur coûtait autant ou moins cher »

© Getty

À l'approche du sommet COP26, Getty Images dévoile une nouvelle étude qui révèle que 87 % des Français seraient prêts à adopter un mode de vie plus durable si cela leur coûtait autant ou moins cher.

L'étude confirme notamment que le principal obstacle à l'adoption de ce mode de vie au quotidien est son coût (44 %). Parmi les personnes interrogées, 14 % ont déclaré avoir besoin de plus d'informations sur la façon de vivre de manière plus respectueuse de l’environnement. Ces résultats sont présentés dans le cadre d'une étude réalisée pour la plateforme d'analyse créative Visual GPS de Getty Images, en collaboration avec la société d'études de marché internationale MarketCast.

Priorité aux marques engagées pour l'environnement

Les Français utilisent également leur pouvoir d'achat pour pousser les entreprises à s’impliquer davantage. En effet, 52 % des répondants déclarent n'acheter que des produits de marques engagées envers l'environnement. Cependant, 41 % considèrent que c’est à l’État que revient la plus grande responsabilité en termes d’actions, suivi par les entreprises (25 %).

L’étude révèle entre autres que les actions les plus courantes en faveur de l’environnement chez les Français sont : le recyclage (72 %), suivi par la réutilisation, la réparation ou l'achat de produits d’occasion au lieu du neuf (53 %), l'utilisation de produits respectueux de l'environnement (45 %), l'arrêt de l'utilisation de produits à usage unique (33 %) et l'amélioration de l'efficacité énergétique de leur maison (37 %). Pourtant, seuls 28 % déclarent faire tout ce qui est dans leur possible pour adopter un mode de vie plus durable.

Faire du développement durable une affaire personnelle

Les recherches effectuées par les clients sur le site gettyimages.com indiquent que les entreprises intègrent de plus en plus les questions environnementales et de développement durable, avec des recherches en hausse d'une année sur l'autre pour les termes « vélo » +262 %, « RSE » +380 % et « développement durable » +381 %.

Ce qui ressort clairement de notre étude, c'est que lorsque les communications visuelles - qu'il s'agisse d'une publicité à la télévision ou sur le site web d'une mairie - font du développement durable une affaire personnelle et montrent les actions que le citoyen peut entreprendre, cela influence le comportement du consommateur. Certaines personnes ont besoin de plus d'informations sur la façon de vivre de manière durable, c'est un appel clair à l'action pour l’État et les entreprises qui devront renforcer les repères visuels et encourager d'autres comportements écologiques.

Dr Rebecca Swift - Vp Gloabl Head of Creative Insights
premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.