Mix de graines alimentaires dans des bocaux de verres.

Skhaftin, la boutique sud-africaine nomade écoresponsable et solidaire

© Kailash Kumar

Skhaftin propose aux habitants du centre-ville de Johannesbourg, en Afrique du Sud, un nouveau type d’expérience consommateur écoresponsable : l'épicerie mobile dans un bus zéro déchet.

Un bus pas comme les autres 

C’est dans les rues de Johannesbourg que déambule Skhaftin. Sous ses airs d’autocar écolier, celui qui tire son nom de « boîte à déjeuner » en jargon local est loin d’être un bus comme les autres.

En effet, Skhaftin s’installe sur le marché du zéro déchet sud-africain en vendant des produits frais et secs tels que du riz ou des haricots sans emballage, directement aux consommateurs. À travers son motto : refill, reuse, repeat – remplir, réutiliser, répéter – la micro-entreprise demande à ses clients de ramener ses propres contenants afin de limiter l’utilisation de plastiques éphémères.

En prenant conscience de l’impact écologique du plastique sur la planète, la fondatrice Ilka Stein a voulu rendre la transition écologique plus accessible à son échelle. Alors que la crise sanitaire a exacerbé le besoin d’action écologique concrète, Stein cherchait des moyens de ne garder dans son quotidien que l’indispensable. 

Alors que les problèmes de gestion inadéquate des déchets polluent les rues de Johannesbourg, les initiatives zéro déchet sont fortement encouragées par les municipalités avec l’implantation de boutiques d’achat en vrac. Skhaftin semble ainsi combler les manquements aux initiatives de recyclage qui affectent la capitale sud-africaine.

Une double fonction

En octobre 2020, surfant sur la vague verte, ce bus écolier fut converti en boutique nomade en 90 jours. Sur son site web, on peut trouver une how-to list, ou des instructions sur le fonctionnement de cette épicerie particulière. 

Les clients y sont demandés d’amener leur propres contenants qui seront, dès l’entrée, pesés. Le shopping peut alors commencer en remplissant ces bocaux avec les produits désirés dans la quantité voulue. Ce système permet aux consommateurs d’avoir accès à des prix plus bas car ils ne sont pas affectés par le prix des emballages.

À l’image de cette initiative, le bus offre une interface de vente qui allie adaptabilité et prix abordables. Skhaftin se déplace en effet directement à la porte de ses clients et propose deux types de prix en fonction des quartiers qu’il sert. 

Une solution durable

Ce modèle d’affaires insuffle notamment la création d’emplois. Alors que Skhaftin emploie 12 personnes au sein de son équipe, elle fait appel à plus d’une dizaine d’autres collaborateurs, chauffeurs, agriculteurs et producteurs. L’initiative de Skhaftin s’inscrit ainsi non seulement dans un circuit solidaire et local de vente mais aussi dans le combat contre le chômage en Afrique du Sud. 

En effet, d’après la fondation Thomson Reuters, alors qu’en avril 2020 plus de 3 millions de Sud-Africains perdaient leur job en partie à cause la crise de COVID-19, le chômage atteignait des taux de 32,5 % en décembre 2020.

Enfin, les prix abordables de cette épicerie nomade permettent, par ailleurs, de combattre la famine. Véritable fléau en Afrique du Sud, un Sud-Africain sur cinq était victime de la faim en avril 2020. Ce problème retentit particulièrement dans les quartiers du centre ville de Johannesbourg, composés en majorité de familles de travailleurs migrants et refugiés. 

banniere2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.